Alimentation équilibrée et découverte de la nature : la Bibliothèque Bruegel lance un projet pilote innovant et ambitieux !

Inspirée par la semaine de l’alimentation organisée par le Centre de Littérature Jeunesse de Bruxelles, Madame Théano Borakis, bibliothécaire responsable de la bibliothèque Bruegel, a eu l’idée d’un projet innovant et participatif avec des élèves d’une classe de l’école Baron Steens : la création d’un potager accompagné d’ateliers de sensibilisation sur l’alimentation et la nature.

En effet, Théano Borakis a décidé d’investir la parcelle de terrain qui sépare le bâtiment de la bibliothèque Bruegel avec celui du Centre Culturel Bruegel pour y implémenter un potager. Ni une ni deux, elle met en route le projet, affiche une annonce pour rechercher un·e animateur·rice en charge de la gestion du potager et des activités attenantes. C’est ainsi que nait la belle rencontre entre Nathalie Veit, une artiste passionnée de nature, et Théano Borakis, animées par la même flamme du partage de leur passion pour la faune et la flore. Il n’a pas fallu chercher bien loin pour trouver une école partenaire : l’école fondamentale Baron Steens, séparée de la bibliothèque par une simple porte, a tout de suite adopté le projet. Luc Bonneure, le directeur, avait déjà mis en place un projet de potager dans son école et a naturellement répondu positif à la proposition de partenariat. Voilà comment Madame Sabrina, elle-même ayant la main verte et sensible aux questions écologiques, viendra participer avec sa classe de 4e primaire aux ateliers créés et animés par Nathalie Veit.

Potager de la bibliothèque Bruegel

Un potager pour conscientiser

Concrètement, la vingtaine d’ateliers d’une à deux heures s’articuleront autour de l’alimentation, de la biodiversité et du bien-être : présentation des légumes et des fleurs, explication du compost, les abeilles et leurs rôles dans l’écosystème, observation du processus d’évolution des plantes, les insectes, la pollution des pesticides, la digestion, l’élevage, l’intestin comme deuxième cerveau… À la fin des ateliers, des questionnaires didactiques seront distribués aux enfants pour constater ce qu’ils ont appris.

Nathalie Veit a grandi à la campagne, en Gaume nous a-t-elle raconté. Elle a hérité d’une transmission de connaissances par sa mère et sa grand-mère qu’elle souhaite également enseigner aux jeunes bruxellois. Apporter un bout de campagne en ville, et véhiculer sa passion et son respect pour la nature.

Le silence à la bibliothèque, mais pas seulement…

Plusieurs fermes urbaines ont élu domicile sur le territoire de la Ville de Bruxelles. Une chance pour la classe de Madame Sabrina ! Nathalie Veit souhaite l’y emmener pour montrer toutes les activités agricoles : pépinière, potager, élevage d’animaux.

Des visites en forêt à la découverte des plantes médicinales et comestibles seront également organisées. Une merveilleuse occasion pour rappeler les règles de conduite pour respecter la faune et la flore lors d’une balade dans la nature.

Lors de ces sorties, le silence sera de mise ! Afin d’apprendre aux enfants à écouter le chant des oiseaux, les vibrations des plantes, le son des insectes et le bruit de tout ce qui nous entoure, Nathalie Veit et Théano Borakis souhaitent également enseigner le silence. Hors de la bibliothèque, le calme pourrait augmenter la chance d’apercevoir la faune sauvage…

Fleur de courge

L’alimentation, un gros programme

Au fil des saisons, les enfants cuisineront les légumes du potager. Savez-vous qu’il est facile de préparer du sirop de menthe soi-même avec la menthe du potager ? À terme, le sirop de menthe cuisiné lors de l’atelier sera comparé avec le sirop vendu en grande surface : couleur, texture, goût, prix, ingrédients…

Quant à Théano Borakis, elle est interpelée par les chiffres qu’elle a lus : 1 adulte sur 2 a des problèmes de surpoids, et un enfant sur 5 aussi. Elle profite donc de la thématique pour enrichir la collection de la bibliothèque Bruegel avec des livres sur la nutrition, les plantes, la digestion, le bien-être, la faune, la flore… Des livres pour la section jeunesse autant que pour les adultes.

Un projet ambitieux

Ceci est le projet pilote d’une vision long terme. Dans le futur, Théano Borakis et Nathalie Veit imaginent déjà des ateliers plus nombreux, avec plus de jeunes. Voire une grande fête gastronomique avec les familles à la bibliothèque. Un festival gastronomique dans lequel chacun apporterait un plat de la maison et les enfants cuisineront les productions du potager qu’ils feront goûter à leurs parents.

Le respect du cycle de la vie

En plus d’éduquer à l’alimentation saine et respectueuse de l’environnement, Théano Borakis souhaite avec ce beau projet conscientiser au respect de la vie, favoriser l’écoute de l’autre et reconnecter aux savoirs anciens. Le contact avec « la nature apporte un bien-être personnel et le respect de la vie […] Comme on vit des moments très difficiles, c’est vraiment important » nous a-t-elle confié.

Intégrer la notion de développement durable dans l’enseignement est un objectif de l’Instruction publique de la Ville de Bruxelles. Nous ne pouvons qu’encourager ce genre d’activités transversales favorisant le respect de la nature et de l’environnement, dans un esprit de curiosité, de transmission de connaissances et de découverte émotionnelle.

fraisiers

 

 

Créé le 16/06/2021 (modifié le 16/06/2021)